Chargement en cours...

Nécessité du regard muet

2016-03-01


Voir et se déplacer pour voir. Traquer partout car c’est tout autour. Inépuisable réponse directement accessible dans l’intimité et la solitude. Rayonnant dans le partage, intranscriptible pour la science. Le langage est une clé pour entrée ou la première dalle du chemin mais jamais le chemin lui même. Ainsi est la prétention de ce texte, être la première dalle.
[---]
Non n’expliquons rien, ici sont exclus tout utilité, tout fonctionnalisme, tout emprise de la raison. Il n’y a de la place que pour les les bons à rien qui avant tout affaire ont décidé de ne rien faire. 
[---]
Maintenant canalisé par notre regard, miroitant dans celui-ci, il doit passer dans notre main. Une main avisée calme et épurée qui veut à tout pris participer cette fois- ci. C’est en fait le retour de la seul nécessité enfin séparée du faux et du futile. C’est à dire un contenant de vérités aux fissures colmatées par la distance. Là-bas de loin on le voyait ce vase sans cassure, c’est lui qu’il faut faire, et même à porté de main, sa solidité défiera tout les doutes.