Chargement en cours...

Travailler dans la fumée noir

2020-06-19

Image : Photographie d'archive des Beaux-Arts de Toulouse.

J’ai saisis à travers la pratique du croquis au fusain une possibilité liée à ce médium. Il faut le laisser agir, entièrement s’il s’agit d’un dessin d’imagination, partiellement si il s’agit d’un dessin d’observation. Dans les deux cas, tout commence dans un brouillard. Il est intéressant au vue de la photographie de dire qu’il est comme la genèse de l’image. D’abord des tâches noires comme sur un négatif. Quand je fais une pause dans le dessin, c’est comme si je ne comprenais pas moi-même ou je voulais en venir. Le fusain est comme une fumée noir dispersée dans une salle. Mais il faudrait imaginer que la fumée contient la salle et non l’inverse. Que peu à peu elle se retire pour la faire apparaitre.